Da Vinci Magazine – La Cultura italiana in Francia

Cultura: l'urlo degli uomini in faccia al loro destino (A. Camus)

“La dernière tarentule” danses et rituels dans le sud de l’Italie, de Tullia Conte – Traduit par Andrea Marvisi._ Communiqué de presse

“La dernière tarentule” danses et rituels dans le sud de l’Italie, de Tullia Conte – Traduit par Andrea Marvisi._ Communiqué de presse

___

“La dernière tarentule” danses et rituels dans le sud de l’Italie, de Tullia Conte – Traduit par Andrea Marvisi._ Communiqué de presse_ Maison d’étidion “Sudanzare”

Le tarentisme est un phénomène qui a eu cours dans le sud de l’Italie et jusqu’en Espagne et qui a progressivement disparu. Il s’agit d’un rituel, variable d’une zone géographique à l’autre, qui devait guérir la morsure d’une araignée venimeuse. Pour se débarrasser du poison, il fallait des danses et d’autres pratiques partagées. Les dernières manifestations de cette tradition ont eu lieu dans le Cilento, dans la province de Salerne, au milieu du XXème siècle. Le phénomène est documenté par l’anthropologue Annabella Rossi, dont les recherches comportent une cinquantaine de témoignagesenregistrés entre Capaccio, Trentinara et d’autres villages.

La dernière tarentule, trente ans après ces études, met en évidence à travers une perspective historique et anthropologique, les aspects les plus méconnus du phénomène, qui peuvent dialoguer avec l’art contemporain mais aussi avec les approches thérapeutiques récentes.

Chapitres

Introduction
Les danses de Campanie
Annabella Rossi
Le tarentisme en Campanie
Le tarentisme dans la province de Salerne
La tarentule, c’est une « vrai personne »
Le théâtre du tarentisme
La tarentelle du Cilento
Enregistrement effectué le 20 juillet 1976
Chants de dévotion du Cilento

+

2 cartes géographiques
10 planches imprimées en couleurs
4 partitions musicales


En vente sur

Amazon

Facebook

Web site

Biographie

Tullia Conte est engagée dans l’étude et l’enseignement de la danse folklorique. Pédagogue, elle a utilisé les danses sur scène dans des contextes différents : laboratoires avec les enfants, les adultes, création et mise en scène de spectacles.

Directrice d’un petit théâtre municipal en Italie pendant deux ans, elle vit actuellement à Paris. Elle est l’auteure de « La dernière tarentule : danses et rituels dans le sud de l’Italie », édité en italien sous le titre « L’altra taranta – Annabella Rossi e il tarantismo nel Cilento », (Ed. Sudanzare 2019), elle est également l’auteure de l’ouvrage « Diacronia minima del tarantismo » (Ed. Sudanzare 2020), consacré au phénomène dans tout le territoire italien.

Ecoutez l’interview à Tullia Conte publiée dans le “Da Vinci Vox_ Le Podcast de la culture italienne en France“.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.